Qu’est-ce qu’une rue scolaire et comment la reconnaître ?
 24/10/2018 | Articles
Qu’est-ce qu’une rue scolaire et comment la reconnaître ?

Depuis ce 20 octobre, une nouvelle notion a intégré le code de la route : celle de « rue scolaire ». Il est désormais possible, à certaines heures de la journée en raison de la présence d’une école à proximité, que l’accès d’une rue vous soit totalement interdit.

Qu’est-ce qu’une rue scolaire et comment les reconnaître ?

Une rue scolaire est une voie publique située à proximité d’un établissement scolaire, fermable par une barrière amovible et signalée par un nouveau panneau. En effet, afin de les identifier facilement, ces rues sont  pourvues d’une  barrière déplaçable sur laquelle est apposé le signal C3 complété par un panneau additionnel portant la mention “rue scolaire”. Ici plus question de limite de vitesse : vous n’êtes plus censé y rouler tout simplement.Panneau Rue scolaire

Cependant, le système de la rue scolaire n’étant pas adapté à toutes les configurations de circulation, toutes les écoles ne sont pas concernées par cette réforme, et les règles concernant les zones 30 restent d’application.

À quel moment de la journée les rues scolaires deviennent-elles inaccessibles ?

L’objectif premier de cette nouvelle mesure étant d’améliorer la sécurité des enfants, les rues scolaires sont fermées à la circulation lors  des heures d'arrivée et de départ des élèves.  Ces fermetures seront relativement courtes et devraient durer environ 30 minutes.

Soyez donc attentifs et n’hésitez pas à contacter votre administration communale afin de connaître les rues scolaires présentes dans votre commune.

Qui peut continuer à emprunter ces rues ?

Les piétons et les cyclistes peuvent y circuler à toute heure. Ce sont les véhicules à moteur qui sont visés par cette interdiction.

Toutefois, les conducteurs résidant dans cette rue ou ceux qui y possèdent un garage peuvent continuer à y accéder. Il existe également une exception en faveur des véhicules prioritaires (police, pompiers, ambulances, etc.) et des véhicules en possession d’une autorisation.

Droit de circuler, mais pas n’importe comment !

L’ensemble de ces conducteurs devra circuler au pas (5-10 km/h), céder le passage aux piétons et aux cyclistes, ou s’arrêter si nécessaire. Si vous relevez de l’une de ces catégories d’exceptions, vous êtes vivement invités à lever le pied et à redoubler de prudence. Sur ces rues, les enfants, les piétons et les cyclistes sont les rois ! … Et un souverain n’est jamais en tort…

Et si un accident devait arriver malgré nos conseils, passez-nous voir en prenant rendez-vous :
https://www.sub-rosa.be/fr/nous-contacter

 

 

 

 

 

Share This Post :

Categories

Recent Articles

Blog Archive

Blog Search